Musée des Beaux-arts de Nice

Nymphe

Henri-Louis Cordier
1910

Henri-Louis Cordier a un réel goût pour les sculptures polychromes hérité de son père et réalise de véritables prouesses techniques en superposant les pierres de différentes couleurs. Dans cette œuvre, l’artiste se risque à un nouveau défi : celui de représenter le mouvement de la danse. Ainsi, le drapé tourne autour de la figure donnant à cette Nymphe, l’allure d’une figure dont les gestes contrariés du torse et des jambes créent l’illusion d’un rythme musical marqué. Il serait tentant d’évoquer ici L’oiseau de Feu d’Igor Stravinsky qu’il compose la même année où Henri-Louis Cordier réalise cette œuvre.

© Muriel Anssens, Ville de Nice 2014

Musée des Beaux-arts de Nice
33, avenue des Baumettes
06000 Nice