Musée de l’image, Épinal

Pyrame et Thisbé, leurs malheurs dans leurs amours

Estampe éditée au 1er quart du XIXe siècle par J-P. Clerc
Belfort. Collection MIE, dépôt MDAAC.

L’histoire de Pyrame et Thisbé – qui inspirera celle de Roméo et Juliette – est une touchante histoire d’amour avec des rebondissements tragiques. L’imagerie populaire s’empare de ce mythe intemporel. Ici, selon la coutume, le texte encadre l’image centrale qui, en deux gravures seulement, raconte la légende : 1. Thisbé fuit – 2. Pyrame expire près d’un mûrier. Selon Ovide, les fruits de cet arbuste furent éclaboussés du sang de Thisbé et auraient rougi. Depuis lors, une superstition défend à tous les amoureux de se retrouver sous un mûrier…
Pyrame et Thisbé s’aiment depuis l’enfance mais leurs parents s’opposent à leur union… ils décident alors de s’enfuir. Thisbé arrive la première au rendez-vous qu’ils se sont donné hors de la ville. Mais une lionne l’oblige à se réfugier dans une grotte. Le fauve, la gueule ensanglantée, s’en prend au voile que Thisbé a abandonné à terre dans sa fuite. Arrive Pyrame qui découvre le voile maculé de sang. Il pense alors que sa bien-aimée est morte et, de désespoir, il se transperce le corps de son épée. Revenue sur les lieux, Thisbé suit son amant dans l’éternité en se frappant avec la même arme.

© E. Efarni – Musée de l’image

Cité de l’Image
42, Quai de Dogneville
88000 Épinal