Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg

Village

Séverine Hubard (1977- )

2009

Moins sculpteur que « constructeur » – comme elle se définit elle-même -, Séverine Hubard (née à Lille en 1977) inscrit depuis une dizaine d’années sa démarche au cœur du milieu urbain. Son œuvre, qui relève aussi de la photographie, de la vidéo ou de la performance, demeure principalement axée autour d’une réflexion sur le volume et l’espace, se situant à la frontière de la sculpture et de l’architecture.

Ses réalisations affichent un aspect bricolé revendiqué qui se révèle en fait savamment travaillé. Chutes de planches issues d’un magasin de bricolage (Donc et or car mais ni ou, le Lieu Unique, Nantes, 2002), fenêtres cassées (Paysage défenestré composé de 90 fenêtres cassées réalisé pour la Plate Forme de Dunkerque, 2003) ou encore portes d’immeubles vouées à la destruction (Vue du Ciel, Le Quartier, Quimper, 2008), les matériaux choisis par Séverine Hubard ne sont pas anodins : ils renvoient à la ville et à la matérialité de ses bâtiments, terrain de prédilection de cette « artiste sans atelier ».

Le travail de Séverine Hubard ne saurait toutefois se limiter à cette seule approche concrète tant elle parvient à donner aux éléments les plus banals une dimension nouvelle : au-delà de leur aspect parfois brut, ses œuvres, qui allient poésie et humour, questionnent aussi subtilement la mémoire (d’un lieu, d’un bâtiment, des habitants).

L’immense Village réalisé spécialement pour le Musée d’Art moderne et contemporain en 2009 se présente comme un assemblage monumental de 18 «cabanes» combinées les unes avec les autres et s’élevant sur plus d’une dizaine de mètres. Installée au fond de la grande nef du MAMCS, dans le jardin de sculptures qui se situe dans l’enceinte du bâtiment, l’œuvre est visible depuis l’intérieur et l’extérieur du musée et se présente comme un signal fort qui s’impose, avec humour et légèreté apparente (« l’envol » des cabanes repose sur une structure métallique de plus de 7 tonnes) à l’orthogonalité de l’architecture du bâtiment conçu par Adrien Fainsilber.

© Photos Musée de Strasbourg Matthieu Bertola

Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg
1, place Hans Jean Arp
67000 Strasbourg

 

 

Classe de 4ème

Collège Louis Arbogast, Mutzig

Vous pouvez découvrir ci-dessous le projet réalisé par la classe.

Projet Mutzig 1

© D.R.

Pour plus d’informations sur le projet réalisé par la classe, cliquez ici.